Scansion des vers de trois poèmes de Catulle

Lors d’une séquence sur la poésie amoureuse à Rome, nous avons appris à scander un vers latin, ce qui consiste à le décomposer en pieds (appelés aussi mètres) car c’est la métrique qui permet de donner les règles de scansion. La longueur des voyelles est déterminée par la prosodie.

Il existe différents types de pieds, comme par exemple :

  • le dactyle composé d’une syllabe longue suivie de deux brèves (noté – u u) ;
  • le spondée composé de deux syllabes longues (noté  – –) ;
  • le trochée composé d’une syllabe longue suivie d’une brève (noté – u).

Ces différents types de pieds nous indiquent donc qu’en latin, une syllabe peut être longue (indiquée par le signe -) ou brève (indiquée par le signe u) .

Nous avons scandé les vers de trois poèmes de Catulle, en latin, intitulés « Ad Cornelium », « Fletus passeris Lesbiae » et « Luctus in morte passeris ». Le type de vers utilisé par Catulle dans ces trois poèmes est un hendécasyllabe phalécien, c’est-à-dire un vers de onze pieds comportant un spondée, un dactyle, et trois trochées:
– –/-uu/-u/-u/-u.

Vous découvrirez ci-dessous nos interprétations de ces poèmes, Nous avons fait un montage de toutes nos voix afin de pouvoir écouter toutes nos interprétations.
Bonne écoute!

Florine