Souvenir d’Italie – mars 2019 : Naples et ses rues

Les élèves latinistes de 1ière ont eu à choisir, à la demande de leur professeur, une photo-souvenir prise lors du voyage qu’ils ont fait en Italie, puis ont expliqué leur choix, avant de décrire les sentiments que l’image provoquait chez eux. Voici la photo et le texte de Florine:

Cette photo a été prise le 28 mars dernier dans une rue du centre historique de la ville de Naples. C’est une photographie sur laquelle on voit des immeubles de part et d’autres de la rue, avec des banderoles accrochées à ces derniers, on voit aussi le ciel et les nuages. Ces immeubles sont de couleur rouge orangé et possèdent des balcons. Sur les banderoles, qui ressemblent en réalité plus à des guirlandes, se trouvent, suspendus à celles-ci, des cœurs ainsi que des pancartes où on peut lire « PIZZA » ou encore « UNESCO ». Cette photo, cette rue tout simplement, est très colorée, on peut voir la tête des passants au premier plan. La couleur vive des cœurs suspendus à ces guirlandes contraste avec le bleu éclatant du ciel et le blanc du nuage que l’on aperçoit. Il faisait très beau ce jour là à Naples. A gauche, on observe de la verdure sur la moitié basse de l’immeuble situé de ce côté, sûrement du lierre grimpant car on voit que c’est accroché au mur. On voit aussi sur cette photo, au loin, d’autres immeubles, cependant moins colorés et en moins bon état que ceux qui prennent la majorité de la place sur l’image.
J’ai choisi de vous présenter et décrire cette photo car elle m’inspire de la joie et de la bonne humeur, des festivités aussi, grâce aux guirlandes très colorées. Toutes les couleurs présentes sur cette image sont joyeuses et forment une ambiance joyeuse elle aussi, selon moi. Il s’agit de ma photo favorite de toutes celles que j’ai prises au cours de ce voyage (qui se comptent tout de même au nombre de 216).

Scansion des vers de trois poèmes de Catulle

Lors d’une séquence sur la poésie amoureuse à Rome, nous avons appris à scander un vers latin, ce qui consiste à le décomposer en pieds (appelés aussi mètres) car c’est la métrique qui permet de donner les règles de scansion. La longueur des voyelles est déterminée par la prosodie.

Il existe différents types de pieds, comme par exemple :

  • le dactyle composé d’une syllabe longue suivie de deux brèves (noté – u u) ;
  • le spondée composé de deux syllabes longues (noté  – –) ;
  • le trochée composé d’une syllabe longue suivie d’une brève (noté – u).

Ces différents types de pieds nous indiquent donc qu’en latin, une syllabe peut être longue (indiquée par le signe -) ou brève (indiquée par le signe u) .

Nous avons scandé les vers de trois poèmes de Catulle, en latin, intitulés « Ad Cornelium », « Fletus passeris Lesbiae » et « Luctus in morte passeris ». Le type de vers utilisé par Catulle dans ces trois poèmes est un hendécasyllabe phalécien, c’est-à-dire un vers de onze pieds comportant un spondée, un dactyle, et trois trochées:
– –/-uu/-u/-u/-u.

Vous découvrirez ci-dessous nos interprétations de ces poèmes, Nous avons fait un montage de toutes nos voix afin de pouvoir écouter toutes nos interprétations.
Bonne écoute!

Florine